Blog

Comment réussir un démarrage en côte ?

Généralement demandé par les moniteurs au cours d’un examen de permis, le démarrage en côte a longtemps terrorisé les apprentis conducteurs. Pourtant, il n’est pas plus difficile qu’un démarrage sur une route plate. Seulement, il faut avoir de bonnes techniques.

Utiliser le point de patinage

Le démarrage en côte est tout d’abord une manœuvre, permettant à une voiture à l’arrêt d’avancer face à une côte. Pour arriver à le maîtriser, il existe plusieurs possibilités. Il y a l’utilisation du point de patinage. Un peu plus technique, cette méthode n’est pratique qu’avec un véhicule doté d’un moteur diesel. Le premier geste consiste à débrayer en appuyant sur la pédale d’embrayage à l’aide du pied gauche, celui de droite étant sur le frein. Passez à la 1ère vitesse. Quand la voiture commence à trembler, bloquez l’embrayage. Déplacez votre pied droit sur l’accélérateur pour atteindre les 2 000 tours par minute. Une fois que le moteur prend de la puissance, relâchez doucement le point du patinage.

A l’aide du frein à main, quelles techniques ?

Le risque avec la méthode précédente, c’est le recul du véhicule. La technique du frein à main est recommandée si vous souhaitez éviter ce cas de figure. De plus, elle convient autant à une voiture essence que diesel. Le principe est simple. Primo, il faut enclencher la 1ère vitesse et accélérer jusqu’à 2 500 tours/min. Le bout du véhicule monte à ce moment-là. C’est un signe pour immobiliser l’embrayage et desserrer le frein à main. Restez concentré et regardez tout droit devant vous. Remontez progressivement le point du patinage. Puis, lâchez peu à peu le frein pour permettre à l’automobile de rouler lentement. Il est important de tenir compte de la taille de l’engin et de la côte pour les adapter au moteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2018 - Annonces-motos.com - Tous droits réservés