Blog

Connaître les bases pour bien entretenir une moto

On parle souvent de vidange quand on a un véhicule à deux roues et qu’on veuille l’entretenir. Sachez toutefois, que faire la vidange n’a rien à voir avec les autres étapes d’entretien et qu’elle se fait vraiment à part. Durant un processus d’entretien d’une moto, vous devez vous de l’entretien des bougies, des filtres à air à nettoyer ou du remplacement des éléments usés tels que les plaquettes de freins, etc. Mais à part ces démarches, on doit aussi effectuer les entretiens ci-après.

La chaîne de transmission

La chaîne de transmission joue un rôle très important sur la moto. Il a pour rôle de transmettre la puissance du moteur à la roue arrière. Elle peut causer l’immobilisation de la moto si elle est défaillante. À la longue, la chaîne commence à se détendre et on commence à ressentir des à-coups lors des coups de gaz. Il est donc important de la tendre dans les normes, c’est-à-dire permettre une détente de 3 cm. Trop tendue, elle peut avaler les chevaux et vite s’user. Par ailleurs, une erreur toujours négligée est de ne pas prendre en compte le « faux rond », cas fréquent lorsque la chaîne commence à se fatiguer. Elle se distingue par une usure de part et d’autres de la transmission, c’est-à-dire qu’elle est tendue à d’autres endroits et se voit comme étant molle à certains. La meilleure façon de vérifier sont état c’est de tourner la roue et de viser le point le plus tendu afin d’en assurer la réparation.

La vidange et le filtre à air

La vidange nécessite le remplacement du filtre à huile. Ayez l’habitude de contrôler le niveau d’huile qui un entretien, en relation avec certains facteurs comme le type de refroidissement du moteur, du kilométrage effectué ou de la température ambiante. Le filtre à air est le poumon de votre bolide. Vous devez aussi penser à y jeter un œil fréquemment. Ce dernier se trouvant à l’arrière du carburateur de type bloc ou admission direct, nécessite d’être dépoussiéré de temps en temps. Détachez-le de son support et extrayez l’éponge ou la mousse qui s’y trouve. Certains préfèreront la souffler avec un compresseur à haute pression, tandis que d’autres peuvent opter pour le lavage de cet élément, au savon et à l’eau tiède. Cependant, il est important de la nettoyer de temps en temps, car elle pourrait laisser entrer la poussière ou d’autres saletés directement dans votre carburateur.

Les soupapes d’admission

Les soupapes doivent être vérifiées au moins une fois par an. En effet, des soupapes présentant des jeux importants peuvent altérer ou abîmer les rampes de soupapes. Cette opération est un peu compliquée, car elle nécessite d’enlever la culasse qui requiert un certain niveau de savoir-faire. Si vous n’y arrivez pas, le mieux serait de se rendre chez un garagiste pour effectuer la tâche.

La fourche et les freins

Saviez-vous que la fourche doit être elle aussi, vidangée ? Élément qui ne doit pas être laissé au hasard, cette dernière assure votre ultime sécurité telle que la tenue de route et le freinage optimal en cours de route. Assurez-vous que le niveau d’huile est dans les normes et remplacez cette dernière tous les 6 000 kms. Côté freinage, il convient de surveiller de près ses organes. Vérifiez d’un coup d’œil l’usure des plaquettes. Dès qu’une d’elles commencent à s’aplatir, remplacez tout le jeu complet.

les bougies d’allumage

Les bougies doivent être remplacées, à une période qui devrait être mentionnée dans le manuel d’entretien. En effet, la fréquence de remplacement des bougies doit être périodique. Si une bougie usée est devenue toute noire, dans ce cas, elle ne pourra plus émettre l’étincelle nécessaire à l’explosion du moteur et pourrait entraîner l’usure prématurée de la soupape. Opération assez facile, vous pouvez les remplacer vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2018 - Annonces-motos.com - Tous droits réservés