Blog

Quelques pièces nécessaires à l’allumage d’un pit bike

L’allumage d’un pit bike est extrêmement rapide. Derrière ce phénomène à grande vitesse se cache une procédure complexe qui passe par un grand nombre d’étapes et qui nécessite plusieurs pièces. Voici un résumé du protocole d’allumage d’un pit bike.

La bobine d’allumage

Sur https://www.wkx-racing.com/144-allumage-electricite-pit-bike-dirt-bike, vous apercevrez des bobines d’allumage en vente. Mais à quoi sert exactement cette pièce ? Déjà, il faut savoir que la bougie est présente uniquement sur les moteurs à essence. Son rôle principal ? La bobine d’allumage diffuse le courant électrique dans le moteur du pit bike, plus précisément dans les bougies du moteur. Ce courant électrique, elle le reçoit de la batterie. Avant de l’envoyer vers les bougies du moteur, elle le stocke et le transforme pour en faire du courant haute tension. C’est ce dernier qui va se retrouver dans les bougies du moteur, lesquelles vont s’en servir pour produire des étincelles au sein des cylindres du moteur (plus précisément dans la chambre de combustion). Ce sont ces cylindres qui vont provoquer la combustion de l’essence (annoncée par une explosion) : le pit bike se met en marche. Petite précision, la batterie envoie le courant dans la bobine d’allumage dès lors que le conducteur appuie sur le kick ou sur le bouton de démarrage. Cette procédure ne peut avoir lieu qu’après avoir mis en marche le démarreur.

Le démarreur

Ne pensez pas qu’un démarreur est irremplaçable une fois qu’il tombe en panne. Comme pour d’autres pièces de motos et de pit bike, vous pouvez l’enlever et le remplacer. Veillez toutefois à bien choisir les boutiques où vous achetez les pièces de rechange, car le démarreur est un élément central de la moto. Le moindre petit défaut et voilà que la moto peine à démarrer. Privilégiez les magasins tenus par des experts en pit bike. Comment les reconnaître ? C’est assez simple, l’équipe de ce genre de boutiques de pièces détachées est incollable dès qu’il s’agit de parler de pit bike, comme ici où elle fait un exposé sur l’histoire de la Honda Monkey. Pour en revenir au démarreur, sachez que celui-ci est un moteur électrique. Plus précisément, il contient un moteur électrique et un élément appelé solénoïde. Le démarreur est un des composants du circuit de démarrage. C’est le démarreur, plus spécifiquement son moteur électrique, qui va enclencher le réveil du moteur thermique (le moteur principal du pit bike). Une fois que ce dernier est réveillé, le processus d’allumage, celui impliquant la bobine d’allumage (voir le paragraphe précédent), peut débuter. Le démarreur est actionné grâce au contacteur à clé (c’est lorsque vous tournez la clé de la moto).

Le rotor et le stator

Lorsque le conducteur actionne le kick ou le bouton de démarrage, son action aura comme effet d’enclencher le rotor (partie rotative) et le stator (fixe). Ces deux derniers sont à l’origine de la production de courant électrique qui sera injecté dans la batterie. Pour être plus précis, le rotor et le stator forment l’alternateur. Une fois que le courant est produit au sein de l’alternateur, il faut encore le traiter, car il s’agit d’un courant alternatif. L’objectif à ce stade est de réguler la tension de ce courant. Pour ce faire, depuis l’alternateur, le courant se rendra successivement dans un redresseur, puis dans un régulateur. C’est à la sortie de ce dernier que la tension est stabilisée. Le courant traité est alors envoyé dans la batterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 - Annonces-motos.com - Tous droits réservés